L’extraction de sable en baie de Lannion, c’est fini.

​Selon le député Éric Bothorel, la Compagnie armoricaine de navigation a décidé de procéder à l’arrêt définitif des travaux miniers sur la concession des sables coquilliers en baie de Lannion (Côtes-d’Armor). En 2016, l’extraction avait entraîné une levée de boucliers dans le Trégor.

Dimanche 11 septembre 2016 : Environ 4 000 personnes manifestent dans le centre de Lannion (Côtes-d’Armor) pour protester contre l’extraction de sable dans la baie par la Compagnie Armoricaine de Navigation (CAN ).
Dimanche 11 septembre 2016 : Environ 4 000 personnes manifestent dans le centre de Lannion (Côtes-d’Armor) pour protester contre l’extraction de sable dans la baie par la Compagnie Armoricaine de Navigation (CAN ). | DAVID ADEMAS/OUEST FRANCE

Lire l’article sur le site de Ouest France.

Continuer la lecture de « L’extraction de sable en baie de Lannion, c’est fini. »

Arrêt des additifs nitratés : le jambon pas cher est un mythe et cette loi prématurée.

Parce qu’en pleine crise porcine, nous ne pouvons faire porter cette nouvelle législation aux éleveurs, j’ai défendu la filière contre l’interdiction immédiate des additifs nitrés. Mon intervention en commission aux affaires économiques :

Continuer la lecture de « Arrêt des additifs nitratés : le jambon pas cher est un mythe et cette loi prématurée. »

iXblue et Photonics Bretagne lauréats du fond de soutien aux investissements du secteur nucléaire.

Mardi 19 octobre 2021, dans le cadre du plan France Relance, l’entreprise iXblue et le cluster Photonics Bretagne ont été retenus pour recevoir une aide du fond de soutien aux investissements du secteur nucléaire et au renforcement des compétences de la filière nucléaire. Cette aide vise à développer, en partie à Lannion, une Filière Française de Fibre pour un Environnement Extrême (3F2E).

Continuer la lecture de « iXblue et Photonics Bretagne lauréats du fond de soutien aux investissements du secteur nucléaire. »

Le numérique du quotidien au coeur du plan de relance

En période de pandémie, le numérique a facilité la poursuite de notre vie économique et sociale. À présent, il nous faut garantir à tous l’égalité d’accès au numérique et à ses services. C’est pour cela que l’État investit dès maintenant sur la formation des français et le développement du numérique de proximité, d’un numérique du quotidien. L’objectif est de garantir une bonne connexion internet pour chacun, partout en France.

Le Plan France Très Haut Débit

570 millions d’euros serviront à l’accélération et la généralisation de la fibre optique sur le territoire dans le cadre du plan PFTHD. Aussi, 250 millions d’euros iront dans le perfectionnement de l’inclusion numérique. Enfin, 88 millions d’euros seront alloués à la transformation et l’outillage numérique des collectivités territoriales.

La Bretagne, terre historique du numérique, bénéficiera de 150 millions d’euros sur les 420 millions répartis sur les 12 territoires. Le but est de soutenir la Région Bretagne pour la complétude du réseau fibre, et atteindre en 2025 l’objectif porté par le gouvernement de la généralisation de la fibre sur tout le territoire.

Les mesures de ce plan de relance numérique

Dans le cadre de la cohésion numérique des territoires, les ménages ou entreprises sans couverture numérique suffisante pourront bénéficier de 150 euros d’aide. Le New deal mobile a permis d’identifier 593 nouveaux sites en France où les opérateurs téléphoniques devront déployer une meilleure couverture téléphonique 4G sous les 24 mois.

Aussi, une aide importante sera apportée au projet d’inclusion numérique. Ainsi, 4000 conseillers au numérique seront recrutés, formés, et financés afin de développer des ateliers d’initiation et de perfectionnement au numérique. 40 millions d’euros permettront d’équiper les structures et les lieux de proximité numérique. Enfin, l’outil Aidants Connect va permettre aux aidants de mieux accompagner les français en difficulté dans leurs démarches administratives, tout en bénéficiant d’une formation au numérique.

L’État mise aussi sur la création des tiers-lieux du numérique, le déploiement massif des Pass Numérique, mais aussi l’Incubateur de territoire, afin de favoriser l’inclusion numérique.

« Le numérique du quotidien, c’est une connexion pour chacun » disait Cédric O.