Visite au Lycée Maritime de Paimpol – Octobre 2020

Crédit photo Lycée Maritime de Paimpol

« Nous avons le privilège à Paimpol d’être pourvu d’un Lycée Maritime. Un établissement d’excellence à qui j’apporte un soutien sans faille pour lui permettre demain d’étoffer son offre de formation. »

Eric Bothorel Député – Facebook

« En cette rentrée, le Député Monsieur Bothorel nous fait déjà l’honneur de sa visite ce matin au lycée maritime de Paimpol pour promouvoir l’implantation du futur BTS mécatronique. C’est aussi avec fierté que les élèves de Terminales CGEM pêche et commerce ont échangé avec lui Les élèves lui ont fait une démonstration du simulateur de navigation. Merci à lui et pour tous les encouragements donnés aux élèves dans le choix de leur formation maritime. »

Lycée Maritime de Paimpol – 2 octobre 2020 – Facebook
  • Le lycée rassemble sur un même campus les filières de formation initiale du personnel navigant au pont (pêche, commerce et yachting) et à la machine (Electromécanicien de marine), ainsi qu’une filière consacrée à la maintenance nautique des navires de plaisance. 
  • Ainsi, du CAP à la mise à niveau BTS (Maintenance des Systèmes Electro-Navals), en passant par le BEP et le BAC, l’établissement prépare les jeunes aux métiers des industries de la mer et délivre, le cas échéant, les diplômes internationaux de ces futurs marins.
  • Partenaire du Centre européen de formation continue maritime, l’établissement dispose d’un département de formation dédié aux adultes. La diversité des formations autorise ainsi le déploiement d’un projet pédagogique certes fortement transversal, mais dont l’idée première est de valoriser une filière pourvoyeuse d’emplois et former les apprenants aux différents métiers liés à la mer et ses débouchés. Les valeurs communes en sont l’ambition, la passion, la compétence, la maîtrise et l’accomplissement.Élèves et stagiaires apprennent à vivre et à travailler ensemble au-delà des frontières de leur propre cursus en profitant des nombreuses infrastructures techniques : navire école, simulateur de navigation, simulateur machine, simulateur de radionavigation, ateliers machines, machines marines, atelier de ramandage et de matelotage…

Site Web du Lycée Maritime de Paimpol

Crédit Photo Lycée Maritime de Paimpol

Mes déplacements en Circonscription en Octobre

Mes déplacements en Circonscription en Octobre:

Samedi 27 Octobre:

Lannion, Paimpol les deux premières villes bretonnes qui témoignent de leur soutien à Sophie Pétronin retenue en otages depuis 671 jours. Amplifions cette mobilisation, pour elle, pour sa famille.

Vendredi 26 Octobre:

Visite de la société Voxygen spécialisée dans les logiciels à synthèse vocale expressive, au Pôle Phoenix à Pleumeur Bodou

Acteur incontournable de la production légumière bretonne, inlassable fédérateur, paysan, visionnaire, tels sont les mots qui décrivent Joseph Rousseau ce soir à Plougrescant au moment de sa retraite. Merci bras.

RDV Ciel d’Enfer 22: Échanges avec les riverains de l’aéroport de Lannion, sur les nuisances liés à l’intensification de la pratique du saut parachute. Il faudra sortir par le haut de ce conflit, et revenir à une cohabition apaisée. J’y prendrai ma part en tentant de faciliter le dialogue.

RDV CFDT Nokia: Rencontre à leur demande des représentants CFDT de Nokia pour évoquer l’actualité.

Lundi 22 Octobre:

Visite de Cavan, commune dynamique investissant pour sa requalification urbaine, son école (dont une filière bilingue), ses équipements ( dont une maison de services au public), son offre d’hébergement et le maintien de ses commerces.

Vendredi 19 octobre :

Avec le Pôle Anticipa, French Tech Brest, la CCI des côtes d’Armor et Google France nous accompagnons la transformation numérique : 30 personnes formées à ce 1er atelier numérique depuis le camp de base Lannion.
Être bien référencé, c’est l’assurance d’être trouvé plutôt que cherché.

Vendredi 19 Octobre:

Avec Madame la Sous Préfète en soutien au dispositif de contrôle stupéfiants et alcool. 16 gendarmes mobilisés, avec le PSIG et l’escadron départemental de sécurité routière. Cette mobilisation n’est pas de trop pour rappeler notre détermination à rendre la route plus sûre.

Lundi 15 Octobre:

War raok Marlene Schiappa et bienvenue en Côtes d’Armor, à Guingamp pour un temps d’échanges avec les marcheuses et marcheurs bretons pour faire avancer le vivre ensemble.

Samedi 13 Octobre à Rennes:

Je me suis rendu à l’Inter JAM à Rennes, aux côtés de Laurence Maillart,  Sandrine Le Feur et Mustapha Laabid.  Félicitations à Antoine Esneault pour sa nomination chez les Jeunes Avec Macron .

 

Lundi 8 Octobre à Rennes:  

Plus de temps médical, fin du numérus clausus, prise en compte du parcours de soins du patient… comment ça marche en Bretagne ? L’ARS Bretagne à Rennes décline les ambitions du Plan Santé.

 

Samedi 6 Octobre à Pleumeur-Bodou:    


J’ai eu de nouveau un grand plaisir à visiter la Cité des Télécoms de Pleumeur Bodou et à redécouvrir le spectacle du Radome avec les CRT et CDT à l’occasion de l’assemblée générale de l’AFCRT.

 

Vendredi 5 Octobre 2018, mes Rendez-Vous à la permanence parlementaire de Lannion:

RDV Capitaine Pierchon: Avec le capitaine Eloi Pierchon, nous évoquons la déclinaison de la police de sécurité du quotidien sur l’arrondissement. Plus de proximité, plus de partenariats, au service de la population.

 

RDV Intersyndicale Union locale Solidaire Trégor Argoat: J’ai reçu en permanence parlementaire l’intersyndicale union locale solidaire Trégor Argoat pour recueillir leurs doléances sur le Ceta et échanger sans langue de bois.

Vendredi 5 octobre à Lannion:

Accueilli par l’ESN Open à Lannion, j’ai rencontré une très belle équipe, découvert la réalisation de beaux projets. Des postes notamment de développeur sont à pourvoir. Rendez-vous pris pour le CES 2019 à Vegas pour découvrir les nouvelles applications.

 

Vendredi 5 Octobre 2018 à Perros-Guirec:

8e Journée interrégionale des CRT. Les pôles de compétitivité sont depuis 14 ans l’un des piliers de la politique nationale d’innovation, en particulier au bénéfice des PME. Très heureux d’ouvrir cette journée.

 

Lundi 1er Octobre:

Rencontre avec les représentants Utr-Cfdt. Échanges et dialogue constructif autour du pouvoir d’achat des retraités, avec un syndicat exigeant et force de propositions.

 

Dimanche 30 Septembre à Trestraou:

Pour la seconde édition, 510 participants : Bravo à Objectif Autonomie, les bénévoles, les collectivités, les services de l’État .. et tous les participants de ce beau rendez-vous : Le marathon du Trégor au Goëlo !

 

Dimanche 30 Septembre à l’Abbaye de Beauport: 

Passionnant ! Durant une heure, le comité des « sciences fricteurs » procédera à la restitution des deux journées de réflexion menées par le collectif de scientifiques réuni à Beauport.

 

Samedi 29 Septembre:

Aux côtés de mes collègues militants, partisans, adhérents, Maires, président d’associations, j’ai eu le plaisir d’assister à la rentrée politique de la République En Marche à Hillion; l’occasion pour moi de relayer les 18 mois d’actions et d’engagements tenus par le gouvernement.

 

 

Mes déplacements estivaux: retour aux sources

Visite du chantier naval de Paimpol au cours du tournage de l’émission de LCP « J’aimerais bien t’y voir: les députés en immersion ». Crédit Photo: Découpages (boîte de production).

En ce jour de rentrée scolaire, je souhaite revenir sur plusieurs de mes dernières rencontres et réunions de travail en Trégor-Goëlo durant la saison estivale.

Le 26 mai 2018 à St-Clet :

 

  • J’ai rencontré de nombreux maires (Yannick Bouget Maire de St-Clet, Philipe Plante Maire de St-Gilles-Les-Blois avec son 1er adjoint Monsieur Briand, Samuel Le Gaouyat Maire de Pontrieux, Guy Connan Maire de Ploezal, Gilbert Le Vaillant Maire de Quemper-Guezennec) tout en sympathisant avec de nombreux intervenants tels que l’installateur de la fibre qui opérait ce jour-là et les bénévoles de la médiathèque. Mon déjeuner avec les maires du canton m’a ensuite permis d’entrevoir plus en détail les enjeux locaux et leurs attentes, tout en rappelant l’effort que nous avions fourni en ne réduisant pas, et ce depuis de nombreuses années, les dotations.

Le 7 juin 2018 à Pommerit :

 

  • Dans le cadre de la Semaine de la Cyber, j’ai visité avec Mounir Mahjoubi la Ferme du Lycée Pommerit-Jaudy qui, très tournée vers les nouvelles technologies, a installé un robot de traite high-tech. Nous avons été aussi à la rencontre des finalistes 2017 d’un challenge qui associe aux élèves du Lycée, les étudiants de l’Enssat. Le Lycée de Pommerit s’engage pleinement dans l’agriculture 2.0, qui renforce les garanties de bien-être animal, de traçabilité et de qualité de travail pour les agriculteurs.

Le 6 juillet 2018 à Lannion :

 

  • J’ai reçu Monsieur et Madame Andres, tous deux membres du Conseil d’Administration de Jouet Club actuellement la première enseigne du jouet en France, qui m’ont alerté quant à la sérieuse concurrence des géants du e-commerce.

Alors que Jouet Club améliore son positionnement sur le Web, je partage leurs positions qui appellent à une concurrence plus équitable en instaurant des règles similaires quels que soient les acteurs en jeu.

  • J’ai également reçu Monsieur Glorieux de la franchise NOX, qui est également confronté à la concurrence des revendeurs du web en profitant notamment du marché de la décoration.

Conscient de la nécessité de maintenir la vitalité de ces commerces et à l’écoute de ces retours, nous ne manquerons pas d’aborder ces sujets lors de l’examen de la Loi PACTE sur laquelle je travaille activement.

Le 13 juillet 2018 à Lannion :

 

  • Michel L’Hostis est venu me présenter l’entreprise Apizee, plateforme d’interaction client et d’assistance virtuelle qui a été installée dans ma circonscription. Une belle entreprise pleine d’ambition dans le bassin lannionais et qui projette d’étendre prochainement ses activités.

 

  • C’est avec grand plaisir que j’ai visité les installations de Météo France à Lannion, en compagnie des élus locaux Joël Le Jeune et Paul Le Bihan. C’est un site historique dédié à la réception, transmission, et interprétation des mesures issues des satellites de la Terre et ce, au profit de la météorologie et de l’océanographie locale. Une grande chance pour le rayonnement de notre territoire !

Le 23 juillet 2018 à Lannion :

 

  • C’est en tant que Membre de la Commission Spéciale de la Loi PACTE que j’ai reçu ce vendredi le Président de la CCI des Côtes d’Armor, Monsieur Thierry Troesch afin de discuter de l’avenir des Chambres de Commerce du territoire. Son expertise a été déterminante quant au travail législatif que j’ai été amené à fournir sur la Loi PACTE en lien avec ma collègue Valérie Oppelt.

 

  • J’ai été approché par la jeune équipe de Wispeek et notamment par Guillaume Hamon au sujet d’une solution innovante en ce qui concerne ce qu’ils appellent « un service d’alerte éthique ». L’ambition est de créer un canal numérique anonyme en vue de faire remonter les pratiques néfastes qu’elles soient en entreprise ou dans les administrations. Ce service a déjà été approché par des administrations hospitalières du territoire. Je leur souhaite une belle évolution sur le territoire.

Le 27 juillet 2018 à Lannion :

 

  • J’ai eu la chance de visiter les locaux (et son programme immobilier 2023 de modernisation et création de Campus de l’innovation) d’Orange Labs en compagnie de son Secrétaire Général, Nicolas Guérin, accompagné de Joël Le Jeune et Madame la Sous-préfète. Historiquement ancrée à Lannion et toujours tournée vers les technologies de demain, Orange Labs contribue activement à relever le défi technologique de la 5G.

Le 24 août 2018 à Paimpol :

 

  • J’ai également participé au tournage de l’émission de LCP « J’aimerais vous y voir : les députés en immersion » au port de Paimpol en vue de mettre en lumière un corps de métier très spécifique : celui d’un chantier naval (Dauphin Nautic). Nous avons notamment abordé, les contraintes d’un entrepreneur face au recrutement, face à l’évolution et au respect des normes environnementales, mais aussi l’évolution des technologies, et les enjeux du foncier qu’occupe la place centrale du port au sein de la ville de Paimpol. J’ai eu la chance de rencontrer les « amoureux du bateau » en abordant la technicité de leurs métiers. Je tiens à remercier ici, l’accueil de l’équipe. L’émission sera diffusée en septembre sur la chaîne LCP.

« Paimpol. Une année de mandat défendu au micro »

Pour consulter l’article en intégralité : http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/paimpol/paimpol-une-annee-de-mandat-defendu-au-micro-22-06-2018-12004222.php

L’édition du Télégramme du 22 juin 2018 revient sur la réunion publique que j’ai eu l’immense plaisir d’animer jeudi dernier. Après 99 lois votées, 1330 heures de débats en commission, 1041 heures de débats en hémicycle, ce rassemblement a été l’occasion de dresser mon bilan annuel en tant que député de Lannion-Paimpol mais surtout d’apporter des réponses aux trégorois présents. Nous avons pu aborder un grand nombre de sujets : les questions maritimes, agricoles, de santé et sociales (CSG, APL etc.).

Communiqué – Finances locales à Paimpol : une mise au point nécessaire

Communiqué de presse

9 février 2018

Finances locales : une mise au point nécessaire

L’édition de Ouest France du 9 février 2018 revient sur les propos tenus par M. Jean-Yves de Chaisemartin, Maire de Paimpol, lors du débat d’orientation budgétaire qui a réuni les membres du conseil municipal.

Pour M. de Chaisemartin : « Nos moyens dépendent d’un acteur, l’Etat. Après dix ans de crise, de récession, la conjoncture change, le chômage baisse, la croissance repart… mais la baisse des dépenses publiques reste prévue. » S’en suit une phrase du quotidien insinuant que les difficultés financières de la commune trouveraient leur origine dans une baisse des dotations étatiques et certaines imprécisions autour de la compensation de la suppression de la taxe d’habitation.

Une mise au point est nécessaire, et quiconque aura sérieusement suivi les débats budgétaires de l’automne peut en attester. Pour ce faire, il suffit de se reporter aux orientations budgétaires prévues dans la mission « Relations avec les collectivités territoriales » du projet de loi de finances pour 2018.

Plusieurs éléments nuanceront un constat trop alarmiste. Ainsi :

  • La stabilité des concours financiers de l’Etat aux collectivités est garantie pour la première fois depuis 7 ans ; et la dotation globale de fonctionnement est stabilisée à +0,4% (contre une réduction de 25% entre 2012 et 2017) ;
  • Le soutien à l’investissement des communes est stabilisé à hauteur de 1,85 milliards d’euros, à travers la pérennisation de plusieurs fonds et dotations, et notamment de la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) et de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) ;
  • Des amendements LaREM ont permis une meilleure péréquation et une prise en compte des besoins des collectivités pouvant rencontrer des difficultés, comme les communes rurales, nouvelles ou nécessitant des rénovations urbaines importantes ;
  • La réforme de la taxe d’habitation, impôt socialement et territorialement injuste, sera compensée à l’euro près et donc sans impact sur les ressources des collectivités. L’ensemble des hypothèses de compensation sont actuellement étudiées par la mission conduite par M. Alain Richard, sénateur du Val d’Oise, qui rendra son rapport courant avril. Gardons-nous ici d’en tirer des conclusions hâtives.

En cette matière, comme dans toutes les autres, chacun gagnerait sans doute à se confronter à l’objectivité des faits afin d’agir en responsabilité au service d’un débat dépassionné.