iXblue et Photonics Bretagne lauréats du fond de soutien aux investissements du secteur nucléaire.

Mardi 19 octobre 2021, dans le cadre du plan France Relance, l’entreprise iXblue et le cluster Photonics Bretagne ont été retenus pour recevoir une aide du fond de soutien aux investissements du secteur nucléaire et au renforcement des compétences de la filière nucléaire. Cette aide vise à développer, en partie à Lannion, une Filière Française de Fibre pour un Environnement Extrême (3F2E).

Doté d’une enveloppe globale de 470 millions d’euros pour la filière nucléaire, le plan France

Relance prévoit, parmi ses différentes mesures le soutien de projets de modernisation, de développement ou de (re)localisation des sites industriels au service de la filière électronucléaire, et de projets de recherche et développement pour renforcer la compétitivité des entreprises et à lever les verrous technologiques à leur performance. Au total, ce sont désormais 95 projets de la filière nucléaire qui sont soutenus par France Relance à hauteur de 110,5 millions d’euros. 

photo : iXblue

Le projet 3F2E (Filière française de fibre pour environnement extrême) a pour ambition de développer des revêtements métalliques et/ou carbone sur fibres optiques spéciales, capables de permettre l’utilisation de capteurs en environnement nucléaire extrême. Ces travaux collaboratifs, menés par 4 industriels (iXblue, SEDI-ATI, TechnicAtome, EDF) et la plateforme technologique de Photonics Bretagne, avec le soutien des guides de doctrine de la filière, permettront de mettre en place une filière intégrée 100% Made in France pour s’affranchir des fournisseurs étrangers et garantir la souveraineté nationale sur une technologie stratégique. 

photo : Photonics Bretagne

L’ambition de développer la filière française de fibre pour environnement extrême à Lannion nous démontre encore une fois tout le potentiel du tissu entrepreneurial local. iXblue et Photonics Bretagne vont bénéficier d’une aide qui va leur permettre de se démarquer encore sur la scène internationale et prendre toute leur part dans l’industrie de l’énergie à fortes contraintes.

iXBLUE est une entreprise qui travaille à la conception et à la fabrication de technologies avancées autonomes, marines et photoniques (centrales inertielles, gyroscopes, sonars, fibres et composants optiques) pour des applications civiles, spatiales et de défense. 

Photonics Bretagne est un hub d’innovation photonique, constitué d’une plateforme technologique experte en fibres optiques spéciales et d’un cluster de 118 adhérents, regroupant industriels et centres de recherche et de formation, avec pour objectif de favoriser le développement et l’innovation de la filière photonique bretonne et des domaines applicatifs associés

Lire l’article du Télégramme sur le sujet.

Lire l’article du Trégor sur le sujet.

Plan de relance : les appels à projets concernant les secteurs industriels prolongés jusqu’au 7 septembre 2021

Avec France Relance, le Gouvernement s’engage pour l’industrie. Le plan de relance mobilise au total près de 35 milliards d’euros en faveur de l’industrie, sur la période 2020-2022 autour de 4 axes : décarboner, (re)localiser, moderniser et innover. Dans ce cadre, des dispositifs de soutien ont été lancés dès l’été 2020, notamment des appels à projets visant à soutenir les investissements stratégiques de secteurs clés :

– Les fonds de soutien aux investissements et d’accompagnement visant à accélérer la diversification, la modernisation et la transformation écologique des filières aéronautique et automobile. A l’heure actuellement, 588 projets lauréats ont déjà été soutenus. Ils représentent un investissement productif de près de 1 300 millions d’euros à l’échelle nationale et bénéficieront d’un soutien de l’Etat de près de 510 millions d’euros.

– Le fonds de soutien aux investissements du secteur nucléaire. Il comprend notamment l’appel à projets de soutien à la modernisation industrielle des entreprises de la filière et à l’innovation visant à développer les solutions d’« Usines du futur » ainsi que l’appel à projets de renforcement des compétences de la filière nucléaire. A l’heure actuelle, 20 projets lauréats ont été annoncés,représentant près de 114 millions d’euros d’investissements industriels, soutenus pour près de 32 millions d’euros par l’Etat.

L’appel à projet (Re)localisation, visant à soutenir l’investissement dans cinq secteurs critiques : Santé, Agroalimentaire, Électronique, Intrants essentiels de l’industrie (chimie, matériaux, matières premières, etc.) et applications industrielles de la 5G. A l’heure actuelle, 309 lauréats ont déjà été retenus représentant plus de 2,1 milliards d’euros d’investissements industriels, soutenus pour près de 538 millions d’euros par l’Etat.

L’ouverture de ces 4 dispositifs était prévue jusqu’au 1er juin 2021. Face au succès qu’ils ont rencontré, (plus de 600 projets ont été encore déposés entre le 1er mai et le 1er juin 2021), ces quatre dispositifs sont prolongés jusqu’au 7 septembre (à l’exception des seuls projets d’innovation visant à développer les solutions d’« Usine du futur » du secteur nucléaire).

Les entreprises peuvent d’ores et déjà soumettre leur candidature pour cette dernière relève de ces appels à projets. Les projets peuvent être déposés sur la plateforme dédiée de Bpifrance, jusqu’au 7 septembre 2021 à midi. Les modalités de candidature et le cahier des charges sont disponibles à l’adresse suivante :

https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actualites/Plan-de-relance-pour-l-industrie-50441

Plan de relance : annonce des lauréats de l’appel à projet du volet « Continuité pédagogique » : 27 écoles concernées dans les Côtes-d’Armor

Le Gouvernement mobilise 105 millions d’€ du Plan de relance pour soutenir les projets d’équipement numérique des écoles, visant à réduire les inégalités scolaires et à lutter contre la fracture numérique. Ce sont 27 écoles de la circonscription – dont Paimpol, Perros-Guirec ou encore Saint-Quay-Portrieux – lauréates de l’appel à projets « Pour un socle numérique dans les écoles élémentaires – Continuité pédagogique » qui vont en bénéficier, a annoncé le ministère de l’Éducation nationale en début de semaine.

Le 2 juin 2021, Daniel Labaronne, Vice-président de la commission des Finances, a annoncé les lauréats de l’appel à projets du volet « Continuité pédagogique » du Plan de Relance. Présenté par le Gouvernement, cet appel à projets vise à faire face aux défis économiques et sociaux causés par l’épidémie de la Covid-19, il comporte un important volet dédié à la transformation numérique de l’enseignement, notamment pour contribuer à porter la généralisation du numérique éducatif et ainsi assurer la continuité pédagogique et administrative.

Son ambition est d’appuyer la transformation numérique des écoles en favorisant la constitution de projets fondés sur trois thèmes essentiels : l’équipement des écoles d’un socle numérique de base en termes de matériels et de réseaux informatiques, les services et ressources numériques, l’accompagnement à la prise en main des matériels, des services et des ressources numériques.  

Pour Éric Bothorel, député des Côtes-d’Armor : « La crise sanitaire de la Covid-19 a fait prendre conscience de l’importance de la modernisation et de la numérisation des écoles afin d’assurer en permanence un enseignement de qualité. L’éducation des jeunes générations est une priorité pour le gouvernement. Le Plan de relance propose ainsi des actions concrètes, et je me réjouis que plusieurs établissements de ma circonscription en bénéficient, affirmant l’attractivité, la qualité et l’égalité de l’enseignement au sein de nos territoires. »

Quelques actualités de la semaine

Lannion. Novatech et Brightloop relocalisent, l’État soutient leurs efforts.

Le volet compétitivité du plan de relance soutient ces deux entreprises Lannionaises à hauteur d’un million d’euros. Novatech fabrique des convertisseurs intelligents pour la société lannionnaise Brightloop converters (ex-Alcatel converters). Ils permettent, par exemple, de convertir l’électricité d’un état à un autre ou d’un voltage à un autre. Cette aide permettra aux entreprises d’innover de de relocaliser la production de leurs matériaux. Je me félicite de la volonté de nos entreprises d’innover en se liant à l’attractivité locale.

Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les adultes à partir du 31 mai.

Le premier ministre Jean Castex a annoncé l’ouverture de la vaccination pour tous les adultes à partir du 31 mai. Cette accélération forte, en avance sur le calendrier, est synonyme de l’engagement de la France dans la lutte contre la Covid-19. Ensemble, nous réussirons.

Le Pass Culture élargi à tous les jeunes de 18 ans peu importe la région.

Le pass Culture est une mission de service public portée par le ministère de la Culture. Ce dispositif permet d’avoir accès l’année des 18 ans à une application sur laquelle on dispose de 300€ pendant 24 mois pour découvrir et réserver selon les envies les propositions culturelles de proximité et offres numériques (livres, concerts, théâtres, musées, cours de musique, abonnements numériques, etc.).

Un « Pass sport » de 50 euros pour 5,4 millions d’enfants.

Le « Pass sport » sera déployé selon les modalités suivantes :il sera d’un montant de 50 euros par enfant et sera cumulable avec d’autres aides pour adhérer à un club. Il concerna un public large de 5,4 millions d’enfants, soit tous les enfants éligibles à l’allocation de rentrée scolaire et tous mineurs bénéficiaires de l’allocation AEEH pour les personnes handicapées il pourra être renouvelé en 2022.

Plan de relance : MaPrimeRénov’ est désormais ouverte à tous les propriétaires occupants et tous les syndicats de copropriétaires

Depuis son lancement le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ rencontre un véritable succès auprès des Français, plus de 190 000 demandes ont été déposées en 2020. MaPrimeRenov’ permet aux propriétaires de réaliser des travaux de rénovation énergétique, pour améliorer le confort de leur logement et réduire leur facture énergétique, tout en agissant concrètement sur le climat en rejetant moins de gaz à effet de serre.

Une aide accessible à tous, qui s’adapte à la situation de chacun et qui favorise les rénovations ambitieuses

MaPrimeRénov’ est destinée à encourager les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Le montant de l’aide est calculé en fonction des revenus des bénéficiaires, selon quatre catégories de revenus, et des gains énergétiques permis par les travaux. Grâce à France Relance, MaPrimeRénov’ devient la principale aide de l’Etat à la rénovation énergétique. Elle est désormais ouverte à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus, qu’ils soient occupants ou bailleurs, ainsi qu’à tous les copropriétaires. Elle a pour objectif de financer la rénovation de 400 à 500 000 logements par an et bénéficie pour cela d’une enveloppe budgétaire supplémentaire de 2 milliards d’euros pour 2021 et 2022.

Tous les propriétaires occupants et les copropriétaires peuvent désormais déposer leur demande

À compter du lundi 11 janvier, les propriétaires occupants nouvellement éligibles (ménages intermédiaires et supérieurs), ainsi que tous syndicats de copropriétaires, peuvent déposer leur dossier de demande d’aide sur maprimerenov.gouv.fr. Les propriétaires bailleurs pourront le faire à partir de juillet 2021.

En Côtes-d’Armor, 1.637 demandes de dossiers MaPrimeRénov’ ont été acceptés. Un engagement citoyen et environnemental conséquent au service de la relance et de la transition écologique.