C’est donc affilié à « ensemble » que je continuerai …

Après une semaine à multiplier les appels, les rencontres, les échanges avec des députés d’autres horizons en vue de créer des passerelles, force est de constater que les conditions ne sont pas aujourd’hui réunies pour nous retrouver. Les échéances de la semaine prochaine incitent nombre d’entre nous à reporter la décision de franchir le pas de bâtir des maisons communes. Mais ces contacts sont précieux et encourageants pour l’avenir. C’est donc affilié à « ensemble » que je continuerai sans relâche d’oeuvrer à la recherche de compromis, d’accords avec la sociale démocratie et la droite républicaine. C’est ce qu’attendent de nous les Français. C’est le message passé ici en circonscription.