Lettre du député Eric Bothorel

En cette rentrée 2021, je souhaite de nouveau m’adresser à vous.
Depuis 18 mois, notre pays fait face à une crise sanitaire et économique sans précédent, et nous avons agi sans relâche avec l’intérêt des Français au cœur de nos préoccupations.

Retrouvez l’intégralité de ma lettre ci-dessous.

Mounir Mahjoubi à la rencontre de l’écosystème numérique trégorois

J’ai été très heureux d’accueillir jeudi dernier à Lannion M. Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique. Cette visite s’est déroulée dans le cadre du tour de France de la cyber sécurité organisé par le CyberCercle, club de réflexion sur les enjeux de la sécurité numérique. C’est d’abord à l’occasion de l’ouverture des rencontres parlementaires de la cyber sécurité que le Secrétaire d’État a salué les mérites de notre expertise numérique et a affiché un fort soutien envers le dynamisme du territoire breton. Il s’est montré très optimiste quant à la capacité numérique de la ville de Lannion : avec « son niveau d’innovation extrêmement élevé », elle sera au « démarrage des technologies de demain » selon ses termes. En effet, la cyber sécurité est un secteur trop souvent négligé alors même que la prégnance du cyber-risque va croissant, nécessitant des efforts d’innovation toujours plus important.  L’écosystème numérique trégorois est en pointe pour résoudre ces enjeux.

Lors de notre visite du campus de Nokia à Lannion, nous avons pu échanger longuement avec de nombreux experts des technologies numériques d’avenir. Mounir Mahjoubi a même qualifié le campus de « centre préparant ce que sera l’usage des industries connectées de demain ». Alors que la compagnie est considérée comme un centre de référence sur la 5G et un pôle d’excellence mondial sur la cyber sécurité, les besoins en personnel hautement qualifié restent difficiles à satisfaire. La formation aux métiers du numérique fait figure de grande cause nationale pour le Secrétaire d’État, qui s’est engagé à promouvoir son développement sur notre territoire. En parallèle, il a vivement regretté que trop peu de femmes s’orientent vers les nouvelles technologies, alors même qu’elles ont beaucoup à apporter à l’excellence de ce secteur.

Nous avons poursuivi la visite jusqu’au centre de photonique, où le Secrétaire d’Etat a pu découvrir les étapes de fabrication et les multiples usages innovants de cette fibre optique de pointe. Il n’a pas manqué d’affirmer que le Photonics Park joue un rôle tout à fait unique dans le rayonnement international de la région Bretagne.

C’est avec beaucoup d’optimisme que la matinée s’est achevée au sein de l’entreprise Eco-compteur, considérée comme experte et leader mondiale du comptage des piétons et des cyclistes, où nous avons pu également échanger avec les acteurs de la French Tech et autres entrepreneurs lannionais du numérique.

Puis, en début d’après-midi, nous avons été accueillis par les étudiants du lycée de Pommerit (BTS agricole) et de l’ENSSAT qui nous ont présenté leur projet de Gestionnaire intelligent de prairie, qui leur a permis de remporter le challenge « Smart agri ». Le Secrétaire d’Etat n’a pas caché son enthousiasme : « Ce qui est génial dans ce lycée, c’est que les jeunes sont formés très tôt à envisager tous les usages du numérique, de la production à la commercialisation, donc à être les éleveurs de demain. »

Au final, Mounir Mahjoubi place beaucoup d’espoir dans la ville de Lannion, « unique et attractive aux yeux de nombreux experts internationaux », dont la capacité d’innovation est absolument à encourager pour une véritable « conquête numérique » au service de l’humain.

Intervention – Rendez-vous parlementaires de la Sécurité numérique

J’étais à Rennes le 30 novembre dernier afin d’intervenir lors des Rendez-vous parlementaires de la Sécurité numérique sur le thème « Souveraineté ouverte : vers une autonomie stratégique européenne ? »

Nous avons abordé les thèmes suivants :

  • Comment garantir la souveraineté des État-membres à l’échelle européenne ?
  • La coopération OTAN-UE
  • Quel équilibre entre souveraineté nationale et protection européenne ?
  • La stratégie nationale pour la sécurité du numérique passe-t-elle par l’axe franco-allemand ?
  • Quelle certification pour instaurer la confiance en France et en Europe ?
  • Cyber-sécurité civile et militaire, des outils communs pour des enjeux différents ?