Mes actions de la première quinzaine de juin

Je me suis déplacé à Brest afin d’évoquer le Service public de la donnée. Très belle séquence de travail cet après-midi à Brest sur le Service public de la donnée. Nous avons eu des débats denses avec Axelle Lemaire JF Marchandise Crédit Mutuel Arkea et Ifremer. Merci aux équipes de Brest Métropole de nous avoir impliqués avec civitéo et Jacques Priol. des échanges constructifs et dynamiques.

Je me suis rendu à la Cité des Télécoms de Pleumeur-Bodou ainsi qu’à la Fondation Orange afin d’assister à leurs travaux et d’échanger sur l’avenir du numérique et des Télécoms. Ce fut l’occasion d’évoquer l’arrivée de la 5G dans les Côtes-d’Armor, les nouvelles technologies, les problématiques environnementales liées aux nouvelles installations, et nous avons achevé ça par une agréable visite du Musée des Télécoms où j’ai pu découvrir les nouvelles activités proposées. Je leur souhaite une excellente réouverture.

L’AFPA de Langueux m’a accueilli fin que je puisse rencontrer les personnes impliquées dans le programme 1jeune 1solution. Merci à l’AFPA et toutes celles et ceux qui les accompagnent, les remobilisent. Quand les jeunes parlent d’avenir en retrouvant le sourire, c’est l’espoir qui renait.

J’ai rencontré les organisations syndicales de Nokia. Nous prenons acte de l’exécution du plan social, et j’exprime ma vive préoccupation sur la faiblesse des recrutements à date, constitutifs du projet de pôle cyber annoncé fin 2020. Je demanderai à rencontrer la direction. Je maintiens mes engagements.

Un excellent début d’année pour Lannion

Après de belles fêtes de noël pour le Trégor, l’année 2021 réserve un excellent début d’année pour Lannion et le Trégor en général: l’arrivée de nouvelles entreprises. Cela garantit la création de postes dont, nous l’espérons, les ex-employés de Nokia bénéficieront.

Tout d’abord, c’est l’entreprise américaine Qualcomm qui a choisi d’ouvrir un centre de recherche et de développement. Un centre porté sur la 5G afin de travailler sur l’évolution future du réseau mobile de dernière génération. Ce soutien doit permettre de créer jusqu’à 90 emplois. 80% à 90 % seront localisés de manière pérenne à Lannion.

Aussi, c’est l’annonce de l’entreprise Akka qui annonce la création d’un centre d’expertise à Lannion et ainsi l’embauche de 20 ingénieurs pour ce nouveau centre. Le groupe recherche deux équipes de 10 ingénieurs dans les technologies Cloud et les technologies de conteneurisation et d’automatisation, et l’autre dédiée à la 4G/5G. 

Enfin, c’est Sipartech qui a choisi d’installer une unité dans la zone Pégase de Lannion. Spécialisée dans la fibre optique, cette entreprise développera l’activité numérique et économique du territoire.

Lannion, comme nous le voyons, continue d’assumer et de renforcer sa position de lieu central pour la recherche et le développement des télécommunications du futur avec l’arrivée de ces nouvelles entreprises. Ces dernières ont choisi notre ville pour son attractivité et son cadre de vie. Lannion est donc une ville dynamique, attractive, au rayonnement et à l’utilité nationale. Un travail au quotidien, dont les résultats se font sentir.