Mark Zuckerberg, Frances Haugen et RCP, mon intervention chez B SMART

Eric-Bothorel-sur-le-plateau-de-B-SMART-le-4.11.21

J’ai été invité, le 4 novembre dernier, sur le plateau de B SMART, média spécialisé dans les échanges d’experts sur les thèmes de la finance et de l’économie. Je suis intervenu dans le cadre de SMART TECH, le magazine consacré aux innovations et au monde du numérique. Le débat était donc orienté sur la place de Mark Zuckerberg au sein de Facebook, l’audition de la lanceuse d’alerte Frances Haugen ou encore l’adoption de la redevance pour copie privée sur les produits reconditionnés. 

Invitée phare du Web Summit à Lisbonne, Frances Hugen a ouvert l’événement via une tribune fustigeant le groupe Meta (anciennement Facebook). L’ancienne employée de Mark Zuckerberg s’est exprimée sur son choix d’investir pour « l’expansion dans de nouveaux domaines plutôt que de s’en tenir à ce qu’il a déjà fait. Je trouve cela inadmissible… Il faut consacrer plus de ressources aux systèmes de sécurité de base« . Elle indique également que « Facebook serait plus fort avec quelqu’un qui est prêt à se concentrer sur la sécurité » insinuant donc qu’un départ de Mark Zuckerberg est à privilégier.

Frances Haugen est d’ailleurs attendue à l’Assemblée nationale le 10 novembre prochain pour être auditionnée et sera présente 2 jours avant au Parlement européen.

Le sujet suivant est celui de la RCP ou Redevance pour Copie Privée. C’est une charge payée par les acheteurs de produits contenant de l’espace de stockage qui potentiellement va servir à utiliser des œuvres (musique, photographies…). Cette somme collectée rémunère les artistes sur l’utilisation de leurs œuvres via la société Copie France qui possède un agrément du ministère de la Culture.

Une proposition de loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique vient d’être adoptée et s’accompagne de la suppression de l’exonération de la RCP pour les appareils reconditionnés. 

Enfin, nous avons abordé la problématique du stockage des données personnelles via le stockage en ligne ou Cloud. 

Avec l’ensemble du Gouvernement nous œuvrons depuis 5 ans pour sécuriser ces données, notamment au sein des l’institutions.

Lire aussi : 2050 – Le procès de la tech-écologie

Une réflexion sur « Mark Zuckerberg, Frances Haugen et RCP, mon intervention chez B SMART »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.