Le handicap : priorité du quinquennat. Bilan de nos actions

Depuis 2017, le handicap est l’une des priorités du Gouvernement, pleinement mobilisé pour construire la société inclusive de demain, à la fois facteur d’émancipation des 12 millions de personnes en situation de handicap et de leurs 8 millions d’aidants et vecteur de progrès social pour tous. Nous pouvons distinguer trois volets.

  • Améliorer l’égalité des chances et l’équité territoriale

Pour une école inclusive : 385.000 élèves scolarisés à la rentrée 2020 (+6% sur un an). Pour une meilleure prise en charge de l’autisme (344 M€ mobilisés pour la stratégie nationale 2018-2022). Pour un meilleur accès à l’emploi (2,7 M de bénéficiaires de l’obligation d’emploi par reconnaissance administrative).

  • Renforcer le pouvoir d’agir et l’accès à la citoyenneté

Le droit de vote rétabli en mars 2019 pour tous les majeurs protégés. L’accompagnement des parents : forfait « vie quotidienne » (900€ par mois pour un enfant de moins de 3 ans, puis 450€ de 3 à 7 ans) et forfait « équipements » (1.400€ à la naissance + 1.200€ à 3 ans et 1.000€ à 6 ans). Les logements innovants et inclusifs : sur 18 mois, 600 projets mis en oeuvre dans 60 départements pour 4.200 bénéficiaires.

  • Accompagner, protéger et sécuriser les parcours

L’accompagnement pendant la crise Covid : dès juin 2020, numéro d’unique appel national 0800 360 360. L’accompagnement dans les lieux de vie : 100 M€ pour des solutions d’accueil proposées par des « Communautés 360 » dans l’ensemble des territoires. Le plan de relance inclusif : aide à l’embauche spécifique de 4.000€, aide à l’apprentissage ou professionnalisation de 5.000€ ou 8.000€ (plus de 2 Mds€ dédiés). Le soutien aux aidants : entrée en vigueur le 1er octobre 2020 du congé proche aidant (44€ par jour pour une personne en couple, 52€ pour une personne seule), etc…

Depuis 2017, le handicap est l’une des priorités du Gouvernement et de notre majorité pour construire la société inclusive de demain. C’est un vecteur de progrès social pour tous et facteur d’émancipation pour 12 millions de personnes en situation de handicap et 8 millions d’aidants. En 2019, le Gouvernement a consacré 51,3 milliards d’euros de dépenses publiques en faveur des personnes en situation de handicap (2,2% du PIB).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.