Langoat. La rénovation de la salle des fêtes est saluée

Vendredi, le maire de Langoat (Côtes-d’Armor), Hervé Delisle, a procédé à l’inauguration de la rénovation de la salle des fêtes. La qualité des travaux a été unanimement remarquée.

Les enfants Théo, 7 ans et Manao, 10 ans, assistés par Gaëlle, 8 ans, ont coupé le ruban lors de l’inauguration de la salle polyvalente. | OUEST-FRANCE

Lire l’article sur le site de Ouest France.

Publié le 02/05/2022 à 16h06

Les élus de Langoat (Côtes-d’Armor) et quelques habitants ont participé, vendredi 29 avril à la cérémonie de réception des travaux de la salle des fêtes. Nous avons saisi l’opportunité du plan de relance pour déposer notre dossier de restauration,explique le maire, Hervé Delisle. Nous avions prévu pour 100 à 110 000 € de travaux mais beaucoup de choses ont été à revoir notamment au niveau de l’isolation. Les démolitions ont été réalisées par les agents communaux et nous avons intégré une clause d’insertion sociale pour les lots peinture et nettoyage.

Les travaux devaient être réalisés en 6 mois, commencés en juillet 2021, ils se sont effectivement achevés le 14 décembre. Ils ont été suivis par Louise Briaut du cabinet Houssais et Cécile Robin de LTC.

Hors marché nous avons fait poser un rideau de scène et un vidéo projecteur, explique le maire. Ce projet de rénovation énergétique réalisé avec des matériaux naturels et performants nous a permis d’obtenir un niveau de subventions de 77 %.

Ce chantier facturé 339 943 € est revenu à 78 129 € à la commune car il a notamment bénéficié de 114 300 € de subventions de l’État, 49 750 € du Département, 18 000 € du Syndicat d’Énergie et 24 000 € du fonds énergie de LTC. Ce projet était surtout une rénovation technique avec des isolants bio, du liège et de la ouate de cellulose, suivi d’un relookage intérieur rappelle l’architecte Blandine Houssais.

Des éloges unanimes pour le volet financier

C’est réjouissant d’avoir une collectivité aussi active qui a obtenu un dossier de subvention remarquable pour des aménagements qualitatifs », relève la sous-préfète Léa Poplin. C’est une vraie ingénierie financière qui habite cette équipe municipale qui a su utiliser les moyens financiers portés par l’État pour épauler ses projets, constate le député Éric Bothorel.

Cette salle est une des plus belles du secteur. Je l’ai connue à sa construction par Albert Le Corre car s’y tenait la charte intercommunale du Trégor rural. LTC a participé à ce projet dans le cadre de ses missions. Nous sommes très attachés à ce que toutes les communes du territoire aient une vitalité durable », confirme Joël Le Jeune, président de LTC. C’est un très beau projet. Cela devient un peu rare d’obtenir un subventionnement à plus de 70 %. Vous avez pu récupérer votre part du plan de relance. Sachez que le Département sera toujours à vos côtés pour vos projets, ​rappelle le conseiller départemental Pierrick Gouronnec. Et cela tombe bien car l’équipe municipale entreprend d’aménager un espace jeux ouvert à tous près de la salle des fêtes tandis que va démarrer un nouveau lotissement.

Lire l’article sur le site de Ouest France.

Lire aussi : Le député Bothorel demande le prix Nobel de la paix pour les cyber traqueurs de jihadistes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.