Homéopathie

Le 10 juillet, Agnès Buzyn a annoncé le déremboursement de l’homéopathie à compter du 1er janvier 2021.

_________________

Pourquoi ?

_________________

Après plusieurs mois d’analyse de plus de 300 études et des contributions de l’ensemble des parties prenantes (médecins homéopathes, associations d’utilisateurs), la Haute Autorité de Santé (HAS) a conclu à l’absence d’efficacité avérée des médicaments homéopathiques or : la solidarité nationale ne doit financer que des médicaments dont l’efficacité a été démontrée.



→ La prescription et la commercialisation ne sont absolument pas remises en cause.

Le déremboursement sera progressif. Actuellement, l’homéopathie est remboursée à 30% . Au 1er janvier 2020, ce taux passera à 15%. Le 1er janvier 2021, les médicaments homéopathiques ne seront plus du tout remboursés.

Moins de 10% de la population a bénéficié d’un remboursement pour médicament homéopathique