Renforcer l’information du consommateur sur les denrées alimentaires

Mon action pour permettre de renforcer l’information du consommateur sur les denrées alimentaires dans le cadre de la PPL EGAlim :

Ce mercredi 4 décembre, les députés ont adopté en première lecture la proposition de loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles. Je suis à l’origine de deux mesures fondamentales pour l’information du consommateur : l’article 1A et l’article 2.

L’article 1A prévoit la constitution d’une base de données ouverte et accessible à tous à partir des informations d’étiquetage figurant sur les produits alimentaires afin de soutenir le développement d’applications qui renseignent le consommateur sur leur composition, comme Yuka ou OpenFoodProject.

Dans la même logique, l’article 2 vise à renforcer l’information sur les produits alimentaires vendus sur internet. Les informations sur les produits devront ainsi être présentées de façon loyale, claire, transparente et fidèle pour éclairer le consommateur sur les produits qu’il achète.

Renforcer l’information du consommateur, « c’est la garantie que les vertus de notre agriculture seront défendues et promues, dans un monde toujours plus concurrentiel. C’est aussi la garantie que les efforts fournis par nos agriculteurs pour améliorer la qualité et la durabilité des denrées alimentaires deviennent un avantage comparatif indiscutable », ai-je notamment indiqué en séance publique.

Ces deux mesures permettront très directement au consommateur d’agir en « consom’acteur », soucieux de défendre des modèles de production respectueux de l’environnement et attachés à la qualité des aliments.

La proposition de loi sera prochainement transmise au Sénat et devrait être examinée au premier semestre 2020 dans le cadre de la navette parlementaire.

Crédit photo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.