Projet de loi Avenir professionnel : défense de l’amendement CE20

La commission des affaires économiques s’est saisie pour avis sur une partie du projet de loi  relatif à la liberté du choix de son avenir professionnel. J’y ai défendu l’amendement CE20 sur le rôle des chambres consulaires, listant ses différentes missions, essentielles au bon développement de l’apprentissage.
Je vous propose de retrouver mon intervention ci-dessus, où je salue l’excellent travail accompli par le CFA de Ploufragan.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.