Week-end en circonscription – 16 & 17 février 2018

Mon agenda en ligne me permet de vous rendre compte de mon action en circonscription.

Vendredi matin, j’ai assisté à la cérémonie d’hommage aux militaires de la gendarmerie nationale, à la caserne de Guébriant à Saint-Brieuc. Une occasion de saluer une nouvelle fois le travail accompli par ces femmes et ces hommes pour la France.

Ensuite, je suis allé à à la rencontre des associations de mandataires judiciaires pour la protection des majeurs avec mes collègues Yannick Kerlologot et Bruno Joncour. Cet échange constructif avec l’ACAP, l’APM et l’UDAF nous a permis de prendre toute la mesure de leurs préoccupations tant pour les citoyens, que pour les professionnels dans l’exercice de leur mission de service public.

J’ai ensuite déjeuné avec la FDSEA à Plérin avec des collègues parlementaires afin de revenir sur le projet de loi adopté en première lecture « Droit à l’erreur » et sur le projet de loi à venir sur l’agriculture.

J’ai reçu les bénévoles de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD). Cette association oeuvre à l’accès aux soins palliatifs pour tous, l’obtention d’une Loi pour l’aide active à mourir. Leur combat repose sur la volonté de débattre et convaincre de la nécessité d’une « Loi visant à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté et à assurer un accès universel aux soins palliatifs ».

J’ai reçu Sébastien Samio de Samea Innovations (22) venu présenter ses investissements autour de la technologie #TVWhiteSpace carlsonwireless.com/tv-white-space/ une technologie prometteuse en couverture très haut débit, notamment en zone rurale.

J’ai terminé la journée de vendredi par une rencontre avec le comité En Marche à Lannion. Je tenais à leur faire part de mon activité comme député et à les remercier pour leur soutien et action sur le terrain.

 

Je suis allé à la rencontre des 57 start-up réunies à Saint-Brieuc lors du Grand Ouest Innovations et ai fini la journée de samedi au Forum de l’emploi de Lannion.

Rencontres à la permanence de Lannion – 9 février 2018

Je reçois les vendredis des citoyennes et citoyens, associations, entreprises à ma permanence de Lannion.

Mon agenda en ligne me permet de vous rendre compte de mon action en circonscription.

  • Jeunes Agriculteurs des Côtes d’Armor : Nous avons abordé les difficultés socio-économiques des agriculteurs, la guerre des prix, les négociations entre les acteurs de l’alimentaire. Dans le cadre des négociations des prix, l’idée d’un seuil « maximum » a été évoquée. Cette rencontre fait suite à la manifestation des JA22 devant ma permanence.
  • Collectif de Soutien aux réfugiés est une association qui accompagne des jeunes étrangers dans l’accès aux droits, dans leur scolarisation ou encore leur orientation. L’objectif est de favoriser leur intégration en France. Nous avons abordé les différentes problématiques rencontrées par ce jeune public et afin de mesurer pleinement leur quotidien, je me suis engagé à me rendre dans les locaux de ce collectif pour y rencontrer ces jeunes et les écouter.

Lettre du député Eric Bothorel – Décembre 2017

Alors que l’année 2017 touche à son terme, je vous adresse d’ores et déjà, en y associant mes collaborateurs, mes vœux de santé, bonheur et paix pour vous et
tous vos proches.
Être utile à l’Assemblée nationale pour notre circonscription, et inversement, est le fil conducteur de mon action au quotidien. L’amendement que j’ai porté, et repris par le Gouvernement, pour le maintien des exonérations sociales de nos marins français en est une illustration. Ma mobilisation sur les questions numériques en est une autre.
Ainsi, après un premier rapport parlementaire sur la couverture très haut débit du territoire posant un nouveau jalon (la fibre pour tous en 2025) au plan France Très Haut Débit, je viens d’en remettre un second sur le « marché unique numérique », dont l’objectif est de permettre l’émergence des futurs leaders européens du numérique et d’engranger tous les gains de croissance grâce aux dernières technologies. Le large champ de ce rapport couvre les attentes de la plupart des acteurs présents dans notre circonscription et rompt avec
une logique de protection excessive, souvent synonyme d’isolement, qui a trop longtemps dominé.

Retrouvez l’intégralité de ma lettre du député ci-dessous

Lettre EB (2)