Plouha : la station d’épuration bénéficie du Plan de relance

La station d’épuration de Plouha présentait des dysfonctionnements qui dégradaient la qualité de l’eau et déversaient des eaux usées dans la plage des Palus. Des travaux étaient donc nécessaires. Ces derniers sont pris en partie en charge par le Plan de relance de l’état à hauteur de 444.300 euros. Ils permettront l’assainissement de l’eau et un retour à une situation environnementale pure.

Pour rappel, les aides de l’État en faveur des collectivités territoriales ont dépassé les 33 millions d’euros. Le Plan de relance en faveur des territoires permet ainsi la rénovation énergétique et s’inscrit dans une démarche de respect de l’environnement. L’investissement national aux répercussions locales. Merci aux acteurs locaux et nationaux.

Le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires va bénéficier à l’entreprise Œufs d’Armor dans le cadre du programme France relance.

Ce fonds d’accélération, ce sont environ 300 millions d’euros mobilisés par l’État et les régions au service de la région. En Bretagne, 33 projets sont lauréats de ce fonds dans le cadre de la deuxième vague. Ce sont donc 12,3 millions d’euros mobilisés par France relance. 76,6 millions d’euros d’investissements productifs à l’échelle de la région. 

Ils permettront aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication ainsi que de pérenniser leur présence en Bretagne avec la création de 709 emplois. Œuf d’Armor, basée à Rospez, pourra ainsi développer son activité et la pérenniser. Quand l’action nationale s’inscrit dans un développement territorial afin de préserver son industrie.

Le dossier de presse sur le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires

Visite des centres de vaccination de Lannion et de Pleumeur-Bodou

Aujourd’hui j’ai visité les centres de vaccination de Lannion et de Pleumeur-Bodou dans les Côtes-d’Armor. J’ai ainsi pu échanger avec les multiples acteurs de la campagne de vaccination. Nous avons parler de leurs difficultés ainsi que de leur gestion de cette campagne.

Rappelons que 55.000 doses supplémentaires de vaccins arriveront dans les Côtes-d’Armor, permettant l’accélération de la vaccination, et nous rapprocheraient de la fin de l’épidémie. Je félicite l’efficacité de ces deux centres, Pleumeur-Bodou comptabilise en moyenne 1000 vaccinations par jour et Lannion 200. Une augmentation est à prévoir. Merci au travail accompli par tout le personnel, volontaire et professionnel, déployé dans ces centres. Merci au SDIS 22, à la protection civile, aux médecins et aux infirmières, à la ville et à l’agglomération.

Je pense à ce jeune homme en études d’histoire qui, dès demain, s’inscrit à la protection civile. Cette pandémie engage les jeunes et suscite des vocations, félicitations.

Des données sur l’évolution de la pandémie et de la campagne de vaccination: Covid-Tracker

Visite d’Endro et d’Odycea

Ce matin, j’ai visité les entreprises Endro et Odycea. Ces entreprises de cosmétique ont pour point commun de joindre l’innovation dans ce domaine à une volonté de produits durables et locaux. Une visite intéressante où j’ai eu l’occasion d’échanger avec les créateurs de ces produits.

Je me félicite de voir, qu’au-delà du numérique, Lannion et le Trégor sont des zones où nos jeunes talents font émerger des savoirs faire et des produits en lien avec des problématiques globales : le bien-être, l’environnement, la production et consommation responsable en proposant des produits simples, naturels et efficaces. 

N’hésitez pas à consulter leurs sites internets et réseaux sociaux.

Endro & Odycea

Signature de l’accord d’orientation stratégique État-Région pour la mise en oeuvre du plan de relance en Bretagne

Ce 18 février 2021, à Callac (Côtes d’Armor), Emmanuel Berthier, préfet de la région Bretagne, et Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, ont signé, en présence de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, l’accord d’orientation stratégique État-Région pour la mise en oeuvre du plan de relance en Bretagne et ont, à cette occasion, validé les orientations du futur contrat de plan (CPER) 2021-2027. 

Au total, ce sont plus de 3,4 milliards d’euros qui seront mobilisés pour la Bretagne et ses habitants sur la période 2021-2027, dont plus d’1 milliard d’euros au titre de la relance. 

En cohérence avec le contrat d’action publique pour la Bretagne et le pacte d’accessibilité de février 2019, l’accord, signé ce 18 février 2021 entre le préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et le président du Conseil régional, Loïg Chesnais-Girard, traduit ainsi leur engagement commun de maintenir dans la durée un niveau d’investissement et d’ambition élevé, en réponse aux 5 défis majeurs auxquels est confrontée la Bretagne : 

• la géographie péninsulaire
• le développement économique et social

• l’équilibre territorial
• les transitions écologiques
• la cohésion sociale. 

Il s’inscrit en complément des mesures d’urgence mises en place par l’État et la Région, au service du maintien de l’activité, du soutien aux entreprises, aux acteurs et aux personnes les plus fragilisés par la crise. 

Ainsi à Lannion, Cristalens Industries percevra 850.000 euros afin d’opérer des investissements industriels destinés à augmenter les capacités de production. L’investissement national dans des projets locaux est à saluer, cela renforce l’attractivité territoriale, le développement industriel et économique de notre région.